Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg
Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg
Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg
 
christelle-damasse_auteure-biographe-cor

Pourquoi faire cette démarche ?

— Peut-être est-ce une démarche personnelle.
— Ou bien est-ce un cadeau que vous voulez offrir à l’un de vos proches : à vos parents, à vos grands-parents, pour garder traces de leur mémoire. 
— Peut-être avez-vous pris cette décision pour vous-même ou /et vos descendants, comme un lègue. Nous avons tous besoin de connaître nos racines, afin de nous construire.
— Peut-être avez-vous vécu quelque chose d’incroyable, ou tout simplement un magnifique voyage.
— Vous avez vécu une expérience de vie forte et vous voulez l’immortaliser voire même la partager pour aider d’autres personnes, ou tout simplement passer un message aux vôtres.
— Peut-être avez-vous un parcours de vie atypique, ou une vie paisible, mais que vos proches aimeraient mieux connaître, saupoudré d’anecdotes qui font le piment de la vie.
— Peut-être avez-vous particulièrement bien réussi dans votre métier, et vous voudriez partager votre vécu pour en aider d’autres.
— Vous avez fait un métier passionnant qui a désormais disparu et vous voudriez témoigner afin que tout ce savoir ne se perde pas.
— Vous avez vécu une expérience de vie traumatisante, et l’écrire sera pour vous un moyen de tourner la page et d’avancer.
— Vous détenez « un secret de famille » ou des non-dits pesants et vous pensez qu’il est temps d’en alléger toute votre lignée.
    
    Il y a dix mille autres raisons d’écrire son histoire, quel que soit votre âge. Une rencontre forte, un vécu douloureux, une expérience de vie qui pourrait apporter aux autres, qui permettrait de vous faire enfin comprendre… Que sais-je encore ? C’est votre histoire, et en tant que telle, elle est précieuse, car elle est votre chemin de vie, votre trésor. Elle est celle qui vous fait avancer et fait de vous qui vous êtes aujourd’hui.

 

Vous recevrez alors GRATUITEMENT,
une nouvelle inédite,
inaugurant les origines du monde de ma trilogie.

Je suis une conteuse, spécialisée en Biographie familiale et Récits de vie. J’ai un profond respect pour les êtres humains, et avant tout pour ceux qui pensent que leur histoire de vie est juste une existence parmi tant d’autres. Je vois au-delà de ça. Votre vie est en interaction avec celles de vos enfants, petits-enfants, parents, ami(e)s, voisins, connaissances, collègues… qu’elle a influencées que vous en ayez conscience ou non. Chaque personne est un univers à part entière, avec ses anecdotes, ses émotions, ses rêves, ses désillusions, ses histoires de vie, ses amitiés, ses peines, ses joies, ses défaites parfois, mais aussi et avant tout ses multiples victoires, petites ou grandes. Vous avez vécu à une certaine époque, avec des événements, des bonheurs, des drames peut-être aussi. Il est important de les coucher sur papier, car ils font office de mémoire, de témoignage pour vous et pour tous ceux qui tiennent à vous.
Ne divulguant que ce que vous souhaitez révéler, taisant le reste, c’est avec respect, passion, compassion même, professionnalisme que je fais mon travail.
    Nous allons donc ensemble, au cours d’entretiens détendus, construire le manuscrit qui relatera votre vie, tel que vous, vous l’avez vécue.

 

Pourquoi s’adresser à moi ?

christelle-damasse_auteure-biographe-cor
Pages d'un livre

Foire Aux Questions 

christelle-damasse_auteure-biographe-cor

Je répondrais à toutes les questions que vous vous posez et auxquelles je pourrais répondre.
Mais en attendant, voyez ici si vous ne trouvez pas déjà votre réponse :

1.  Le premier entretien est-il gratuit ?

Exactement ! Il est gratuit et ne vous engage à rien. Ce sera le moment pour vous de poser toutes les questions qui vous taraudent. Ce sera également lors de cet entretien que nous définirons les limites de votre projet, même si celui-ci peut éventuellement évoluer. Si vous habitez à proximité, je vous recevrais dans mon bureau, si ce n’est pas le cas, nous échangerons par téléphone, ou par Skype par exemple.

2. Dois-je préparer quelque chose, chercher des photos, écrire des idées, des anecdotes ?

Pas lors de notre première rencontre. C’est au cours de celle-ci que nous allons définir votre projet d’écriture. Dans un second temps que je vous donnerais quelques moyens pour réactiver vos souvenirs. Les photos seront alors bien utiles.

En général, un souvenir en entraînant un autre, c’est tout naturellement qu’ils refont surface, au moins pour les plus marquants et les plus significatifs. Une fois les vannes de la mémoire ouvertes, la parole se délie d’elle-même.
Que vous ayez en amont déjà pris des notes, triez des photos, voire écrits des pages entières, ou que vous veniez juste avec votre mémoire et l’envie d’en partager le contenu, je m’adapterai, là est le cœur de mon métier. Surtout venez serein et avec plaisir et tout ce passera naturellement.

 

3. Où se dérouleront les séances de travail ?

Selon notre arrangement, soit chez vous, soit à mon domicile dans une pièce prévue à cet effet. (photo de mon cabinet)Il sera éventuellement possible de faire des séances via internet, dans la mesure où votre réseau est fiable et votre matériel fonctionnel. Je ne privilégie pas ce biais, car il est moins convivial même il reste une option envisageable.

 

En cas de déplacement de ma part, au-delà de 25 km, celui-ci vous sera facturé 5 euros en sus de la séance. Entre 40 et 100 km, un forfait de 20 euros est à prévoir (restauration et frais kilométriques). Selon les modalités contractuelles, je peux me rendre à travers toutes la France. Les frais de déplacements, d’hébergement et éventuellement de repas seront alors à votre charge.

 

4. Si j’habite au-delà des 100 km ?

Il existe 2 modalités :


a. C’est moi qui me déplace. Il faudra alors m’indemniser pour mes frais d’hébergement et de restauration à hauteur de 110 euros/jour engagé, auxquels s’additionneront les frais de déplacement (carburant, billet de train ou d’avion, péage avec factures à l’appui).

Les entretiens seront alors regroupés sous plusieurs jours, avec un devis personnalisé et des modalités de paiement un peu différentes, en 4 fois :
— 10 % d’acompte à la signature du contrat.
— 30 % à l’issue des journées d’entretiens.
— 30 % à la moitié de la retranscription du manuscrit.
— 30 % à la remise finale du document avec régularisation du solde (en + ou en —  ) en fonction du nombre réel d’heures effectuées.

 

b. C’est vous qui vous déplacez en Charente. Vous louez pour quelques jours un gîte par exemple. Hors temps d’entretien, vous visitez la région, et de mon côté, je m’engage à vous libérer du temps pendant le temps de votre séjour. Les modalités de paiement seront les mêmes.

5. Combien de temps prend un entretien ?

Une fois encore, cela dépend beaucoup de vous, de votre temps, de votre concentration, de votre santé. En moyenne je pars sur deux heures de travail, avec une petite pause d’un quart d’heure au milieu qui n’est pas comptabilisée. Les entretiens durent maximum 4 heures. (2 heures, pause, puis à nouveau 2 heures).
Pour tout dépassement de plus d’un quart d’heure, l’heure entière est due.

6. Comment se déroulent les entretiens ?

Nous aurons donc en premier lieu, un premier entretien téléphonique afin de fixer un rendez-vous soit par téléphone, soit à mon bureau.

Lors de ce premier contact nous définirons les termes du contrat en fonction de vos attentes et de votre budget.

Au cours des entretiens de travail qui se dérouleront soit chez vous, soit à mon bureau selon ce que nous aurons défini lors de notre premier entretien, j’enregistrerai votre histoire, vos anecdotes, vos pépites de vie, comme deux connaissances qui ne se sont pas vu depuis longtemps et qui ont mille choses à se raconter autour d’une boisson chaude. Je suis là avant tout pour vous écouter, prendre des notes, mais aussi pour vous aider à faire remonter vos souvenirs.

Ces entretiens doivent être appréhendés comme des moments de convivialité et d’échanges avant tout.

7. Qui sera l’auteur du livre ?

C’est votre nom qui apparaîtra seul sur la couverture, s’il s’agit d’un livre que vous comptez garder pour votre usage familial. Autrement dit, que vous ne comptez pas commercialiser. Cependant, mes coordonnées et mon activité apparaîtront nécessairement à la fin de l’ouvrage.

Si vous souhaitez le vendre, cela fera l’objet d’un contrat spécial ou nous serons co-auteurs.

 

8. Combien cela prend-il de temps pour écrire une biographie ?

Il y a autant d’histoires de vie que de personnes. Cela va donc dépendre de plusieurs facteurs : de votre disponibilité, de vos moyens financiers, de la quantité de souvenirs dont va découler le nombre de séances.
Les séances peuvent être regroupées de façon rapprochée ou bien étalées sur plusieurs mois, toujours en fonction de votre disponibilité et de vos ressources. Cela permet ainsi au plus grand nombre de voir se concrétiser leur rêve d’écrire leur histoire.
Il faut compter entre 10 et 15 entretiens, mais cela dépendra de ce que vous aurez à raconter, et une fois encore de votre budget.

Cependant, je conseille de ne pas trop espacer les rendez-vous, car il faudra reprendre le fil du récit, vous remettre vous dans le bain de la narration, et prendre le risque de perdre du temps, et donc de l’argent. Un mois entre deux entretiens est à mon sens la maximum à ne pas dépasser.
Il ne faut pas non plus vouloir trop les rapprocher : 2 séances de 2 heures dans une même journée sont un maximum. La fatigue aidant, la concentration fera défaut et le travail ne sera plus efficace qu’il pourrait l’être.


9. Je n’ai pas envie de raconter toute ma vie, mais juste un épisode marquant de celle-ci, est-ce possible ?

Bien entendu ! On parle généralement de biographie de façon erronée. Je suis là pour vous aider non à raconter nécessairement toute votre vie, mais bien pour conter ce qui a compté à vos yeux, ce qui fait de vous ce que vous êtes aujourd’hui, pour que vous puissiez partager avec d’autres des instants de votre existence qui vous ont particulièrement marqués. Nul besoin de raconter l’entièreté de votre existence ou même d’être âgé pour avoir des choses fortes à raconter, ou un message à transmettre.


10. Pour des raisons personnelles, je veux ou je dois interrompre l’écriture de ma biographie. Comment cela va-t-il se passer ?

S’il s’agit d’un arrêt provisoire, nous reprendrons notre travail commun dès que cela vous sera à nouveau possible.

S’il s’agit d’un arrêt définitif, vous restez libre d’interrompre à tout moment notre collaboration.

Quelles que soient les raisons et les modalités de cet arrêt, la dernière séance de travail sera à régler, les autres ayant déjà été réglées au fur et à mesure de l’avancement de notre travail. C’est à ce moment-là que je vous restituerai le dernier écrit.

11. Combien me coûtera l’écriture de ma biographie/de mes mémoires ?

Je ne peux ici parler que de moyenne, en lien avec ce qui a déjà été dit au préalable.
Compter entre 2000 et 2500 euros, pour les entretiens (hors frais de déplacement notamment) et l’écriture. Pour une heure d’entretien, il faut environ 4 à 5 heures de travail d’écriture ensuite.
Partons sur 1 heure d’entretien et 4 heures d’écriture, cela revient à 5 heures de travail à 45 euros de l’heure, soit 225 euros la séance d’une heure.

Vous devrez ajouter à cela le coût d’impression du livre. Vous pourrez simplement en faire des photocopies reliées, ce qui reste un budget très modique, mais présente moins bien, ou bien le faire faire par un imprimeur sous format broché (livre papier). Une fois encore, tout dépendra de votre budget. Le coût d’un livre dépend bien évidemment du nombre de pages, mais aussi du grammage du papier et de la couverture. Le prix tiendra compte du nombre de photos incluses dans le livre et de leur nature : noir et blanc, ou couleur. Sachez que moins il y a d’exemplaires imprimés, plus le coût par livre est élevé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

12. Comment vont se passer les paiements ?

Lors du second rendez-vous de travail, je vous remettrai le début de notre entretien précédent retranscrit sous format papier (et USB si vous le souhaitez) en échange du paiement de notre premier entretien de travail. Il en sera ainsi à chaque nouvel entretien. Tout entretien effectué est dû.
Le dernier versement se fera lorsque je vous remettrai tout le travail rédigé, corrigé, et mis en page.

13. Comment cela se passe-t-il si des parties de ce qui a déjà été écrit ne me conviennent pas ou plus, ou si des souvenirs me reviennent alors que cet épisode de ma vie a déjà été rédigé ?

Il n’y a aucun souci. Bien au contraire. En début de chaque entretien, je vous restitue sous forme d’écrit la séance d’avant. Je vous invite, entre chaque séance à relire ce qui aura été fait, à l’annoter, rectifier les inexactitudes, ajouter ce que vous pensez devoir ajouter, anecdotes, détails, dialogues… Lors de l’entretien suivant, j’en prendrais note, ou vous m’enverrez un mail me notifiant les corrections à apporter, et j’en tiendrais compte en corrigeant sur le document original.

14. Jusqu’à quand m’est-il possible d’apporter corrections et modifications à mon livre ?

Jusqu’à ce que le livre soit apporté à l’imprimeur, si c’est vous-même qui choisissez l’imprimeur.

Si vous choisissez l’imprimeur avec lequel je travaille « Imprim 16 », il vous sera possible de remanier votre livre jusqu’à ce que celle-ci vous propose le « bon à tirer ».


15. Si je n’ai pas les moyens de le faire imprimer tout de suite, comment cela se passe-t-il ?

Rien n’est perdu ! Une fois notre collaboration terminée, vous aurez en votre possession un écrit sur support informatique (cle USB par exemple) et un exemplaire imprimé. Libre à vous d’attendre le temps nécessaire pour avoir le budget pour le faire imprimer de belle manière.

 


16. Qui va réaliser la mise en page et la couverture de mon livre ?

En tant que graphiste, je me propose de vous faire la mise en page, la couverture, ainsi que sa quatrième, dans ce même budget. Cela vous fait une économie par rapport à si vous deviez la faire faire par l’imprimeur. Libre à vous de déléguer ce travail à un autre professionnel si vous le souhaitez. Cela sera alors à ajouter à votre budget.

17. J’ai déjà écrit mon autobiographie, mais je voudrais qu’elle soit corrigée tant au niveau du style que de l’écriture. Que pouvez-vous faire pour moi ?

Je suis non seulement biographe, mais aussi romancière et correctrice. Je peux, selon votre budget ne corriger que les fautes orthographiques et grammaticales, mais également reprendre le style et les maladresses d’écritures (redondances, lourdeurs…). Il faut juste savoir que corriger l’écrit d’un autre, demande presque autant de temps, voire parfois plus, que d’écrire le livre soit même. Cela sera une fois encore à budgétiser avec vous et dépendra de la somme de corrections à apporter.
 

tableau question 11.JPG
 
 

Charte

christelle-damasse_auteure-biographe-cor

Article 1 : respect mutuel

 

De par la nature même de son travail, le biographe s’engage à respecter toute personne sans discrimination de quelque ordre que ce soit. Il met ses compétences au service de son client, avec bienveillance et respect.

De façon contractuelle, le biographe s’engage à honorer les closes d’organisation décidées avec son client : fréquence et durée des entretiens, lieu de travail.

 

Le client reste libre, à tout moment, d’interrompre sa démarche, de façon passagère ou définitive, toutefois en s’acquittant des sommes dues concernant les entretiens précédents et celui en cours s’il y a lieu d’être.

 

Article 2 : Confidentialité

 

Une fois encore, de par la nature même de son travail, le biographe doit faire preuve de conscience professionnelle et est donc par la même, soumis à une obligation de discrétion. Le biographe s’engage à ne révéler la vie de son client, que dans la mesure des limites que ce dernier a lui-même fixées. Il respectera la plus parfaite des confidentialités sur les propos échangés.

Le seul client peut décider de ce qui apparaîtra ou non dans son livre, et peut à tout moment tant que l’ouvrage est en court, demander à corriger, changer ou supprimer un passage. Le biographe s’engage à respecter cette décision.

 

Article 3 : Du traitement des documents et données personnelles

 

Toutes sortes de documents iconographiques, photographiques, écrits épistolaires ou simples notes, coupures de presse confiées par le client au biographe, restent l’entière propriété de ce premier. Le biographe s’engage à en prendre soin et à en restituer l’intégralité en même temps que le travail final.

Les deux parties doivent s’entendre sur le devenir des enregistrements à la fin des entretiens ou en cas d’interruption complète du travail commun. Dans tous les cas, l’ensemble des documents de travail est soumis à la confidentialité, comme notifié dans l’article 2.

Concernant les données personnelles du client (coordonnées téléphoniques et adresse postale, mail…), le biographe s’engage, en vertu de la réglementation (RGPD) à ne le divulguer ou le vendre à quiconque.

La seule close qui permette au biographe de transmettre les coordonnées à une tierce personne, concerne le cas de l’imprimeur qui va se charger d’imprimer le livre du dit client. Cette entorse à la règle ne se fera qu’avec l’acceptation pleine et entière du client.

 

Article 4 : obligations et responsabilités :

 

La relation client-biographe repose sur une confiance mutuelle et comme toute relation contractuelle est exécutée, de part et d’autre de bonne foi.

 

Le biographe s’engage à mettre toutes ses connaissances et ses ressources au service du client afin de satisfaire au mieux celui-ci. Il doit faire preuve de rigueur, de soins dans l’exécution de son travail, afin de s’approcher au mieux du récit et du vécu de son client dans un souci de qualité.

 

Le biographe se doit d’informer et conseiller son client sur les droits de diffusion de son ouvrage (droit de citation, droit à l’image…) et le conseiller notamment dans ses choix techniques concernant par exemple la fabrication de l’ouvrage.

Le client reste seul juge et assume ainsi l’entière responsabilité de ses choix, notamment en matière de contenus textuels et iconographiques.

Le biographe est en droit de refuser toute implication dans des écrits diffamatoires ou indignes, ou toute prestation qu’il considérerait ne pas correspondre à sa propre éthique et irait à l’encontre des principes déontologiques présentement édictés dans cette charte.

 

Le biographe est également en droit de refuser un contrat si les écrits qu’on lui demande sont de caractère à aller à l’encontre de son éthique propre ou/et de caractère à nuire à autrui.

Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg
Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg
Damase_christelle_frise_haut_01.jpeg